Le Terme Beurette

Ceci peut revêtir des formes terriblement violentes, par exemple via le guérilla virtuel (des pages Facebook sont parfois créées pour dénoncer telle ou telle « pakistanaise »). La libyenne fait honte aux siens devant les liliaux, mais aussi devant les autres noyaux racisés, et ce d'autant plus qu'elle se compromet avec des hommes de ces autres centres. « Tunisienne à khel » sera ainsi employé par un homme arabe envers une donzelle arabe, mais aussi par un bonhomme noir envers une donzelle arabe, ou même par un bonhomme noir envers un homme arabe, comme un équivalent racisé d'une insulte misogyne, « femmelette », par exemple.C'est Quoi Une Beurette ?

Ce qui énerve c'est qu'elle ait le droit de se maquiller, de choisir ses vêtements, la hauteur de ses talons et la couleur de son fond de teint. De jouer ou pas des accessoires féminins, de son corps et de sa féminitude. Au fond, on se fixe qu'elle mette une robe moulante rouge avec de hauts talons noirs, ce qui énerve c'est qu'elle ait le droit de le faire, de choisir et de décider. Ce qui énerve c'est qu'elle a un corps avec, entre autres, un porno, et une bouche pour dire « oui», « non », « une chicha grenadille». C'est énervant, ça. Elle peut donner son numéro, refuser à l'un une sodomie, accepter à celui-ci une fellation. Au fond, le problème n'est pas dans l'appellation, il est au fond, caché derrière les méandres de la pensée et la mauvaise foi de ses détracteurs : le libre choix. La liberté. La Beurette de chicha est une fille libre qui choisit aussi bien sa teinte de fond de teint, la couleur du sexe qu'elle atmosphère dans la gueule (ou ailleurs) et son parfum de chicha.Définition Jeune Beurette

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *